Sahaja Yoga et l'éducation des enfants
Cher maman et papa,

 



Ne me gâtez pas. Je sais parfaitement bien que je ne dois pas avoir tout ce que je demande. Je vous teste, seulement…

Ne me corrigez pas devant les gens, si vous pouvez éviter cela !

Je ferai plus attention si vous me parlez tranquillement, en privé.

Ne me ridiculisez pas ou ne me laissez pas entendre que mon comportement déplacé veut dire que je suis méchant …Cela érode mon sens de la dignité…

Ne soyez pas trop bouleversés quand je dis : " Je vous déteste "... Ce n’est pas vous que je déteste, mais votre pouvoir sur moi !

Ne faites pas trop attention à mes petits " bobos "…Quelquefois, ils m’amènent à faire attention… J’en ai besoin !Ne me harcelez pas. Si vous le faîtes, je me protègerai en faisant semblant d’être sourd…

Ne " m’ achetez pas " par des promesses irréfléchies… Je me rappelle lorsque je ressens gravement une déception quand des promesses sont brisées…

N’ayez pas l’esprit de contradiction : cela me rend complètement confus et me fait perdre confiance en vous…

Ne me dîtes pas que mes peurs sont sottes ! Elles sont une réalité terrible, et vous pouvez faire plus pour me rassurer, si vous essayez de m’expliquer…

Ne pensez jamais que c’est indigne de vous, de vous excuser auprès de moi ! Une excuse sincère me surprendra chaleureusement, venant de vous…

Ne me comparez à personne d’autre ! Aimez-–moi pour ce que je suis !

N’oubliez pas, que je ne peux me développer sans beaucoup de compréhension et d’amour……Mais, je n’ai pas besoin de vous le dire, n’est-ce-pas ? … !!!

P.S : Je vous aime. 

 



L’éducation des enfants

Introduction

 
 

L’éducation des enfants passe avant tout par l’Amour porté par les parents.

Ce n’est que dans une ambiance d’amour et de respect pour nos enfants que ceux-ci pourront s’épanouir pleinement, et restituer à leur tour ce respect à leur entourage (parents, amis… nature et environnement).

Cependant parler d’amour ne signifie pas, absence d’autorité. Au contraire, l’éducation parentale se doit de fixer dès la prime enfance, les limites des " droits et des devoirs " de nos " chérubins ".

Cette discipline ne pourra être acceptée et comprise par l’enfant qu’à la condition que s’installe durablement un climat de confiance et de respect mutuel.

 
 

 

"Etre mère c’est avoir de très grandes responsabilités plus

grandes que celles d'un roi. Voilà ce que c'est qu'être mère".

Shri Mataji

 
 








Les enfants doivent savoir qu’on les aime. " Faisons mille petites choses " qui expriment notre amour, car notre amour doit s’exprimer au quotidien.

La seule peur des enfants est de perdre cet amour, c’est ce que nous avons de plus important à leur donner. De même, on doit toujours les respecter, parlons leur comme à de grandes personnes d’un niveau supérieur. L’amour et le respect doivent être nos plus grandes priorités, puis viennent la discipline et enfin la générosité. Louez leurs actes généreux.

Nous devons être à l’écoute des besoins des enfants, en y mettant toute notre attention, surtout lorsqu’ils sont petits, sans les laisser nous " exploiter ".

Nos enfants doivent savoir comment se comporter et répondre avec politesse et pondération. Ils devraient être disciplinés, c’est notre rôle de parents de le leur enseigner dès leur plus jeune âge.

Dans notre culture occidentale, souvent les parents démissionnent de leur rôle de guide vis à vis de leurs enfants et fuient leurs responsabilités : ils ne les réprimandent plus, les laissent agir à leur guise… Apprenons-leur donc à être respectueux en les respectant nous-mêmes, car sinon ces enfants devenus grands n’auront plus ni repères ni bon sens.

Nous devrions leur consacrer du temps, participer à leurs activités, leurs jeux, partager leurs préoccupations, leur faire plaisir par de petites attentions, sans trop les gâter : les grands parents sont là pour cela !

Sachons comment éduquer et contrôler nos enfants en fixant une discipline. Il n’est pas nécessaire d’avoir recours à des violences physiques, il suffit de leur expliquer la " juste conduite " et le " bon comportement ".

Prouvons leur notre confiance en leur accordant des responsabilités, et en leur apprenant l’ordre et le respect de ce qu’ils possèdent.

Laissons nos enfants rendre des services de façon spontanée, sans ressentir le besoin de les rémunérer, car ils agissent pour eux-mêmes.

L’acquisition de cet apprentissage doit se faire suffisamment tôt pour que l’enfant développe toutes les qualités nécessaires à son épanouissement dans sa vie d’adulte.

 
 


 
© 2012, Méditation Sahaj - Sahaja Yoga